Retour aux réalisations

2019
Projet professionnel
Design et mise en page
InDesign, Illustrator

Brochure des pépinières Javoy Plantes

Conception, mise en page et impression d’une brochure en stage pour les pépinières Javoy Plantes avec InDesign et Illustrator.

Objectif

Pour présenter clairement l’offre de la pépinière aux particuliers il a fallu développer un tout nouveau support ; assez complet pour toucher l’ensemble des cibles mais également assez épuré pour que le message soit clair et ne pas submerger d’informations le potentiel client. En plus d’être facile à lire il devait aussi être peu coûteux pour pouvoir le distribuer sur des événements et le disposer en libre accès dans des endroits stratégiques comme des parcs.

Conception

Pour répondre à ce besoin, une autre stagiaire et moi avons imaginé une brochure au format A5 de 12 pages. Ce format permet une lecture confortable et rapide, c’était donc tout à fait adapté pour ce projet. Nous étions complètement libres et pouvions nous détacher du design du catalogue destiné aux professionnels. Nous avons commencé par faire une maquette sur papier afin de nous mettre d’accord sur l’organisation et le contenu des pages. Cela nous a permis d’avoir une idée concrète du rendu final.

Réalisation

Je me suis ensuite chargée de transformer cette maquette en réelle brochure. D’abord je me suis inspirée de magazines de mode, de jardinage, de voyage… mais surtout de mooks, une revue à mi-chemin entre un magazine et un livre, de l’équipe du Garden Fab, des professionnels du paysage. Le design de ces derniers est très épuré et cela correspond totalement aux codes des pépinières Javoy.

Chaque double page présente une des facettes de la pépinière et est un point d’entrée vers ses différentes offres. Chacune des cibles que nous avons définies plus tôt peut être intéressée par le contenu d’au moins une page.

La première double page est une page de mise en contexte. Elle présente la pépinière. La mise en avant de Marie-Laure et Benoît permet de mettre en confiance le lecteur. Pour ce qui est du design, on y retrouve tous les éléments graphiques utilisés dans les pages suivantes : un collage de photos séparées par un encadré blanc pour illustrer ; un rectangle de couleur avec une treille pour les éléments secondaires ; les polices Exo2 et Bodoni utilisées dans différentes casses et graisses pour dynamiser ; des annotations accompagnées de petites flèches pour attirer l’attention ; du dessin fait par Elvire pour rappeler le travail manuel et un rectangle gris en arrière-plan pour structurer. L’ensemble de ces éléments crée une homogénéité entre les pages et donne un style unique à la brochure.

La deuxième double page présente le cœur de l’offre de la pépinière. On y retrouve une sélection de plantes grimpantes à fleurs avec pour chacune son nom latin et une petite description. Elle est principalement destinée aux passionnés (cible n°2) mais a aussi pour but de faire découvrir au grand public l’usage que l’on peut faire des plantes grimpantes. Visuellement, la multitude de couleurs permet de faire ressentir l’ampleur de la gamme qu’il reste à découvrir sur le site.

La double page suivante est divisée en trois parties. Cette distinction rapide est possible grâce aux rectangles gris en arrière-plan. Ils permettent de liées entre eux les contenus d’un même produit. Pour ce qui est du fond, les gros titres ont pour but d’éveiller la curiosité du lecteur. De cette manière on part de l’utilité du produit pour ensuite le présenter. C’est une technique de marketing idéale pour convaincre notre troisième cible, les pragmatiques.

Les pages 8 et 9 présentent l’un des concepts fort de la pépinière : le Lumaki, une structure en kit pour faire pousser des plantes grimpantes. Avec cette page, c’est principalement notre première cible, les actifs urbains, qui est touchée. Les couleurs, les typographies et les visuels utilisés sont directement repris de la charte graphique spéciale à ce produit.

La dernière double page sert d’appel à l’action. Après qu’ils ont pris connaissance des offres les potentiels clients sont encouragés à agir en achetant les plantes ou en poursuivant leur découverte sur internet. Concernant la photo située en bas à gauche de la page, il fallait trouver un moyen de sortir un peu du contexte de la pépinière et permettre au lecteur de s’imaginer en train d’acheter des plantes Javoy en jardinerie. Alors avec Elvire, nous sommes allés faire un shooting photos aux Jardins de Sologne, une jardinerie près de la pépinière.

Pourquoi j’ai choisi cette photo ?
(1) Le fait qu’il y ait un visage retient plus l’attention que s’il n’y en avait pas.
(2) Le regard d’Elvire et les lignes formées par les présentoirs sont dirigés vers les chromos alors le regard du lecteur y est attiré.
(3) Grâce à la rangée de présentoirs et au chariot il n’y a pas besoin de lire le texte pour comprendre qu’il est possible d’acheter les plantes Javoy dans les jardineries.

Enfin, sur toutes les pages est présent au moins un lien. Comme pour la page contacts, cela permet d’encourager à continuer leur découverte sur internet. C’est aussi un bon moyen de lier les différents supports de communication entre eux.

Bilan

Cette brochure est le projet dont je suis le plus fière. J’ai beaucoup apprécié de réaliser quelque chose que j’avais conçue. La satisfaction est d’autant plus grande lorsqu’on la tient dans ses mains une fois imprimée. Avec ce support, l’objectif de départ est complètement rempli. L’ensemble de l’offre de la pépinière est regroupé sur un seule et même support, facile à distribuer et qui lie entre eux les supports déjà existants.